Importation des fruits et légumes en Europe : degré de sécurité

La Commission a publié le 29/06/2015, les résultats des contrôles aux frontières menées par les pays de l’UE en 2014 sur les importations de fruits et légumes. Le rapport présente les résultats des contrôles sur près de 100 000 produits importés.

Plus de 11 000 de ces contrôles ont entraînés la réalisation d’analyses en laboratoire, aboutissant à 496 consignations (soit 4,4% des produits contrôlés).  Cela représente une légère augmentation par rapport à 2013, où 4,1% des envois ont été bloqués aux frontières de l’UE.

En France, la DGCCRF a réalisé 1 169 contrôles en 2014, sur les 8 469 lots de denrées alimentaires d’origine non animale notifiés aux points d’entrée français désignés. 71 lots ont été déclarés non conformes et ont été réexpédiés ou détruits. Soit un taux global de non-conformité à la suite du contrôle physique de 6% (contre 7% en 2013).

Le rapport montre que l’augmentation du nombre de contrôle sur les fruits et légumes importés demandé par la Commission de Régulation (EC/669/2009) joue un rôle important dans la protection et la sécurité alimentaire des consommateurs.

Certains produits ont atteint des niveaux satisfaisants de conformité et ont donc été retirés de la liste de contrôle des importations comme :

  • Pomélos en provenance de Chine (testés pour les résidus de pesticides)
  • Oranges de l’Egypte (testés pour les résidus de pesticides)
  • Coriandre et basilic de Thaïlande (testés pour les résidus de pesticides)
  • Curry d’Inde (testé pour les aflatoxines)
  • Nouilles séchées en provenance de Chine (testés pour la présence d’aluminium)
  • Les fraises congelées en provenance de Chine (testés pour les norovirus et l’hépatite A)
  • Coriandre, basilic et menthe de Thaïlande (testés pour la présence de salmonelles)

D’autre part, plusieurs nouveaux produits ont été ajoutés la liste :

  • Aubergines, céleri chinois et les haricots yardlong du Cambodge (résidus de pesticides)
  • Les raisins de table en provenance du Pérou (pesticides résidu! UES)
  • Feuilles de vigne en provenance de Turquie (résidus de pesticides)
  • Fruit du dragon du Viet Nam (résidus de pesticides)
  • Feuilles de bétel de l’Inde et de la Thaïlande (salmonelle)
  • Graines de sésame de l’Inde (salmonelles)
  • Les enzymes de l’Inde (chloramphénicol)
  • Arachides en provenance du Soudan (aflatoxines)
  • Les abricots secs de Turquie (sulfites)

Liens utiles

European Commission, Food Safety, Official controls on imported products, Food and feed of non-animal origin

DGCCRF, Contrôles renforcés à l’importation de certaines denrées d’origine non animale 

Références réglementaires

Règlement (CE) N o 669/2009 de la Commission du 24 juillet 2009 portant modalités d’exécution du règlement (CE) no 882/2004 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les contrôles officiels renforcés à l’importation de certains aliments pour animaux et certaines denrées alimentaires d’origine non animale et modifiant la décision 2006/504/CE

Annexe I du Règlement d’exécution (UE) 2015/525 de la Commission du 27 mars 2015 modifiant l’annexe I du règlement (CE) no 669/2009 portant modalités d’exécution du règlement (CE) no 882/2004 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les contrôles officiels renforcés à l’importation de certains aliments pour animaux et de certaines denrées alimentaires d’origine non animale

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *