Le Parlement Européen veut interdire le clonage animal dans l’élevage et l’alimentation

Le 8 septembre 2015, le Parlement, a renforcé la proposition initiale de la Commission interdisant le clonage d’animaux. Elle demande à ce qu’y soit inclue le clonage de tous les animaux de ferme, de leurs descendants et de leurs produits dérivés, y compris lors des importations dans l’UE.

La technique du clonage n’est pas jugée assez efficace et apporter assez de progrès. Le taux de mortalité reste très élevé.

Jusqu’à présent le matériel reproductif étaient importés d’autres pays car la viande des clones, des spécimens très coûteux, ne se mange pas, mais leurs embryons et semences sont commercialisés et exportés, et leurs descendants sont élevés, sans système de traçabilité. Le parlement semble vouloir arrêter ces pratiques d’importation de semence de clones mais aussi d’utilisation de techniques de clonage.

L’impacte sur la santé et le bien être des animaux est pris en compte mais également l’avais des consommateurs européen qui ne veulent pas consommer ce type de produits.

L’agriculture et l’élevage européen sont confrontés des pressions concurrentielles importantes, l’Europe qui veux fondée sa politique sur des valeurs notamment la qualité semble aller dans le sens des modes d’élevage plus traditionnels.

L’interdiction devrait également inclure les animaux qui sont déjà dérivés de clones dans  et estime que les importations dans l’UE ne devraient être autorisées que si le certificat d’importation qui les accompagne indique qu’il ne s’agit ni d’animaux clonés ni de descendants d’animaux clonés. L’interdiction devrait également valoir pour les importations de produits germinaux et les denrées d’origine animale destinées à l’alimentation humaine ou animale.

Un gros travail sur la traçabilité va devoir se mettre en place car à l’heure actuelle, la descendance d’animaux clonés est déjà présent dans les prés européen et dans nos assiettes.

Prochaine étape

Le texte doit être approuvé par le Conseil, l’institution qui représente les États membres. Si les 28 donnent leur accord alors cette mesure pourrait entrer en vigueur dès l’année prochaine.

Liens utiles

Parlement Européen : Le Parlement souhaite interdire le clonage des animaux de ferme

Parlement Européen :Le Parlement veut étendre l’interdiction du clonage animal aux progéniture et importations

Illustration : copier-cloner de Louis Rigaud

Ces éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *