Leclerc condamné : 61 millions d’euros à rembourser à ses fournisseurs

La Cour d’appel de Paris a condamné le 2 juillet 2015 la société Leclerc à rembourser plus de 61 millions d’euros à 46 de ses fournisseurs principalement du domaine alimentaire.

L’enseigne est également condamnée au paiement d’une amende civile de 2 millions d’euros.

L’enseigne a été sanctionnée pour avoir obligé ses fournisseurs à lui verser indûment des ristournes de fin d’année. En outre, elle demandait à ces mêmes fournisseurs de verser ces acomptes avant même le paiement des marchandises.

Michel-Edouard Leclerc répond sur L’Usine Nouvelle. Il souhaite faire casser cet arrêt en Cour de cassation. Concernant le rapport de force entre industriels et distributeurs, il ne souhaite pas changer les modes de négociations et ne souhaite pas aller vers une  culture du partenariat, comme Emmanuel Macron l’encourage dans son communiqué de presse. Pour baisser les prix, Michel-Edouard Leclerc ira chercher ailleurs qu’un Europe si nécessaire.

La bataille ne fait que commencer et vu la main mise des distributeurs sur les industriels et les agriculteurs, sans arbitrage et intervention de l’Etat, la situation de ceux-ci ne risque pas de s’arranger.

 

Liens et documents utiles

Communiqué de presse du ministère de l’économie Condamnation de l’enseigne Leclerc à 61 millions d’euros pour enrichissement injustifié

Interview de Michel-Edouard Leclerc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *