Favoriser le « manger local » dans la restauration collective

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité le 14 janvier la proposition de loi écologiste sur l’ancrage territorial de l’alimentation (votée en commission le 15 décembre dernier), visant à favoriser le « manger local » dans la restauration collective.

Quelques modifications ont été apportées, notamment pour préciser le contenu des 40% de produits relevant de l’alimentation durable entrant dans la composition des repas. Il a été également supprimé l’objectif intermédiaire pour le déploiement du dispositif d’ancrage territorial de l’alimentation collective publique pour ne retenir que la date du 1er janvier 2020.

Liens et documents utiles

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *