Que se cache-t-il dans les œufs (de Pâques) ?

La DGCCRF vient de publier les résultats de ses contrôles sur les ovo-produits. L’utilisation de ceux-ci s’est développée dans l’industrie agroalimentaire pour des raisons de sécurité sanitaire (suppression des phases à risques notamment lors du cassage manuel des œufs) mais également de commodité.

L’ovo-produit est un aliment obtenu à partir de l’œuf, de ses différents composants pris isolément ou de leur mélange après élimination de la coquille et de ses membranes. Il peut se présenter sous différentes formes : liquide, congelé, surgelé ou en poudre.

Le marché des œufs se divise en deux :

 – celui des œufs vendus sur les marchés ou en GMS et commercialisés dans leur coquille

– celui des ovo-produits utilisés dans l’industrie agroalimentaire

Controles effectués

Les vérifications ont porté notament sur la qualité et la conformité des étiquetage. 

Cible Résultats

41 établissements visités
100 actions réalisées

35 prélèvements réalisés
7 échantillons non conformes

6 avertissements
1 injonction

1 procès-verbal

Des manquements relatifs à la présence d’additifs non déclarés ou non autorisés dans ces produits ont été révélés, ainsi que l’utilisation indue de signes officiels de qualité.

Aucune anomalie flagrante n’a été constatée sur la liste des ingrédients. Les additifs clairement indiqués étaient autorisés par la réglementation européenne. En revanche, des manquements ont été signalés, notamment sur les dénominations de vente et sur l’indication de la quantité (la quantité nette d’ovo-produits liquides était indiquée en masse et non en volume comme demande dans le règlement INCO).

Liens utiles

Ovo-produits : qualité et composition

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *