Vidéo

Étiquetage nutritionnel : le code 5 couleurs ou « 5-C »

Afin de permettre aux consommateurs de se repérer plus facilement en comparant la qualité nutritionnelle des différents aliments entre eux, un nouvel étiquetage devrait voir le jour.

Le Professeur Hercberg, Président du PNNS, dans un rapport intitulé « Propositions pour un nouvel élan de la politique nutritionnelle de santé publique » remis à la Ministre des affaires sociales et de la santé, préconise la mise en place d’un système d’information nutritionnelle à destination des consommateurs, qui pourrait être basé sur un score nutritionnel dit de Rayner, permettant de qualifier la qualité nutritionnelle des aliments.

EXTRAIT DU REPORTAGE DE D8 SUR LES CODES NUTRITIONNELS DU PR SERGE HERCBERG & OPEN FOOD FACTS :

L’Anses semblait réservée sur le rapport Hercberg. Elle avait conclut que la mise en œuvre du score nutritionnel, tel que défini par Rayner et al. (2005), apparaissait techniquement faisable mais nécessiterait d’être complétée par d’autres données que celles dont l’étiquetage deviendra obligatoire en décembre 2016.

L’Anses indiquait que ce score nutritionnel apparaîssait discriminant pour bon nombre de groupes d’aliments mais l’est insuffisamment pour d’autres (boissons rafraîchissantes sans alcool, matières grasses, fromages, compotes, chocolats et produits chocolatés, etc).

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) à rendu sont avis le 24 août dernier. Il s’est appuyé sur les travaux scientifiques comme le rapport de l’Anses sur le score nutritionnel de la Food Standard Agency (FSA) et les objectifs du Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Il est en faveur d’un étiquetage nutritionnel fonctionnant par un code de cinq couleurs, appelé le système 5-C. Celui-ci pourrait être prochainement instauré dans la Loi de Santé, présentée par Marisol Touraine, Ministre de la Santé.

Liens utiles et documents

Avis du HCSP du 24 août 2015

Etiquetage nutritionnel : l’Anses évalue la faisabilité de la mise en œuvre du score de Rayner

Rapport d’appui scientifique et technique : Évaluation de la faisabilité du calcul d’un score nutritionnel tel qu’élaboré par Rayner et al.

Rapport : Propositions pour un nouvel élan de la politique nutritionnelle française de santé publique

PNNS

Références réglementaires

Règlement n°1169/2011 relatif à l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires

Ces éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

3 réflexions sur “Étiquetage nutritionnel : le code 5 couleurs ou « 5-C »

    • Mr Jean HERVE dit :

      Oui, l’étiquetage nutritionnel avec le code 5 couleurs de A à E est très clair pour le consommateur. A : Aliment de qualité nutritionnel élevé. E : Aliment de qualité nutritionnel faible.
      Je souhaite qu’il soit approuvé par la Haut Conseil de Santé Public

      • AgroBlog dit :

        Bonjour,
        Dans l’attente d’une éventuelle mise en place du code couleurs vous pouvez utiliser Open Food Facts qui est une base de données sur les produits alimentaires. Celle-ci a pour but d’informer sur la composition nutritionnel en se basant sur le calcul des 5C et est collaborative. RDV sur http://fr.openfoodfacts.org/
        Cordialement,
        Agro-info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *